Vente FLASH -50% | Code promo : SOLIDARITE50 fin dans

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

 

Qu’ils soient adorés ou détestés, les influenceurs font parties intégrantes de la stratégie des marques pour le lancement d’un produit ou d’un service.

Il y a beaucoup de fantasme créé autour de ce métier et de contre-vérités qui méritent d’être éclaircies.

C’est ce que nous allons tâcher de faire aujourd’hui avec des exemples concrets de personnalités du web.

 

La définition d’un influenceur

Un influenceur est une personne dont la parole sur le web est susceptible d’influencer le comportement d’un certain nombre d’individus qui le suivent. En général, l’influenceur fait partie d’une niche spécifique sur le web ou les réseaux sociaux.

De par son importance qui a considérablement augmenté dans le marketing, l’influenceur s’est construit un véritable statut, être influenceur est désormais un métier à part entière n’en déplaise à certains.

Ils seront très actifs sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Twitter ou la plateforme YouTube.

Leurs objectifs consistent à faire grandir, animer et fidéliser leur communauté de sorte qu’elle soit la plus grande et engageante possible. Pour cela, ils publieront différents formats d’images et de vidéos afin de ravir leurs “followers”.

 

Les différentes catégories d’influenceurs

Il n’y a pas un mais plusieurs types d’influenceurs. On les distingue entre les célébrités qui jouissent déjà d’une notoriété dû à leur métier dans le sport ou le cinéma par exemple et les personnalités lambda si on peut dire qui se sont fait connaître sur le web comme la plupart des grands Youtubeurs.

Dans tout ce méli-mélo, les marques ont définies différentes catégories d’influenceurs selon le nombre d’abonnés afin de savoir vers qui elles vont se tourner pour d’éventuels collaborations selon leur budget.

Premièrement, il y a les top tail influenceurs qui comptabilisent entre 100 000 et 1 millions d’abonnés (ou plus), ils sont vus comme des stars des réseaux sociaux, il s’agit des grandes personnalités du web tels que les Youtubeurs Enjoy Phoenix et Cyprien.

 

 

 

 

Ensuite viennent les middle tail influenceurs qui oscillent entre 10 000 et 100 000 abonnés, leur impact est forcément moins significatif que les top tail mais ils sont tout de même très sollicités par les marques car moins coûteux.

 

 

 

Puis nous avons les micro influenceurs qui eux ne dépassent pas les 10 000 abonnés. Ils ont une communauté moins grande que les catégories plus hauts mais de ce fait dégagent un sentiment d’authenticité et de confiance à leur communauté. Ils sont très appréciés par les jeunes marques en quête de notoriété.

 

 

Les qualités requises

Pour un être un bon influenceur il faut savoir être organisé et régulier dans le contenu qu’on propose. On pourrait presque comparer le métier d’influenceur à celui de community manager car celui-ci doit avoir une stratégie et une maîtrise parfaite des réseaux sociaux.

L’influenceur doit être crédible dans son discours et prouver qu’il maîtrise le sujet sur lequel il communique que ce soit la mode ou les voyages par exemple car c’est son domaine d’activité qui va lui permettre de se créer une communauté et séduire son public.

Il est aussi fortement recommandé d’avoir un fort attrait pour tout ce qui s’attache au visuel car il vous faudra proposer des photos et des vidéos dans certains cas. Faîtes en sorte d’apprendre à faire de belles photos, c’est indispensable. D’ailleurs chez School Online University, on vous prépare une formation en rapport à ce sujet, restez branchés !

Vous devez impérativement savoir vous vendre car votre succès sera le résultat de l’image que vous renvoyez aux internautes qu’elle soit bonne ou mauvaise. À vous de transmettre des émotions et de la valeur aux gens que ce soit par le rire, les beaux visuels ou de la connaissance par exemple.

 

Salaire et débouchés

Les influenceurs n’ont pas de revenus fixes. Il y en même qui ne perçoivent pas de rémunération tous les mois mais plutôt des cadeaux/produits en échange de leurs services.

C’est pour cela que à part les plus célèbres d’entre eux, ils ont un emploi à côté ou une autre source de revenus.

Cependant les influenceurs avec une grande communauté et de surcroît réactive peuvent gagner beaucoup d’argent rien qu’avec leurs réseaux sociaux.

Elle est souvent prise pour exemple mais on estime que Nabilla gagne aux alentours de 2000 euros par post Instagram.

 

Comment se former ?

Si vous désirez vous lancer afin de promouvoir votre activité sur les réseaux sociaux et créer une communauté solide, nous avons mis à votre disposition des formations spécialement conçues pour les réseaux sociaux: Maîtriser Instagram et Pinterest comme un influenceur ou Facebook — Communiquez comme un pro.

Avec ces formations dispensés par une Community Manager en activité, ces réseaux n’auront plus aucun secrets pour vous.

Si vous n’avez ne serait-ce qu’une question sur l’une d’entre elles, n’hésitez pas à nous contacter. C’est avec plaisir que nous vous répondrons.

À bientôt !

Dans la même catégorie