Vente FLASH -50% | Code promo : SOLIDARITE50 fin dans

À la rencontre d’Alexia, coach en formation à School Online University

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! Je m’appelle Alexia Venot, j’ai 33 ans. J’ai rejoint l’équipe de la School Online University en 2016 au côté de Jennyfer, Chloé et William. En l’espace de ces deux années, nous avons tout créé de A à Z, nous investissant corps et âme pour donner vie à ce qu’on appelle notre « bébé » !

 

Peux-tu nous décrire ce bébé ?

La School Online University est une école digitale qui propose des formations en ligne immersives et ludiques assurées par des experts. Avec l’aide de notre incubateur MJM Graphic Design (savoir-faire de 40 ans en art et design), nous avons développé des parcours de formation agiles, centrés sur des métiers créatifs en leur insufflant une pédagogie bien à nous.

 

Quelle est cette pédagogie bien à vous ?

À chaque fois que nous construisons un nouveau module, on réfléchit à son contenu, à sa direction artistique et à la meilleure façon de le promouvoir. On fait en sorte que les vidéos soient dynamiques, plaisantes et fun avec une mise en scène immersive, du motion design et des mood boards. Quand les apprenants découvrent nos vidéos, ils les regardent comme une série. J’ai pour habitude de dire que la SOU, c’est le Netflix de la formation.

D’une durée moyenne de 7h00, chaque parcours de formation est découpé en vidéos de 10 à 20 minutes, ponctuées par des exercices destinés à mieux mémoriser les acquis : fiches, questions, QCM, textes à trous… En fin de parcours, nous offrons un book créatif très apprécié par nos apprenants !

 

Et du coup, quel est ton rôle dans tout ça ?

J’ai été recrutée au départ pour coordonner et gérer les formations continues proposées aux entreprises. Même si je continue de faire ça aujourd’hui, mon rôle de coach en formation prend une place de plus en plus importante.

Je suis le lien direct entre la School Online University et les apprenants, du premier contact téléphonique à l’après-formation en passant par un suivi personnalisé. Au-delà des interactions virtuelles, je cherche à tisser un vrai lien en échangeant régulièrement sur leurs ambitions pros autant que sur leurs soucis du quotidien. Je prends mon rôle très à cœur car il me semble essentiel, dans un monde où l’accès à la formation reste mal guidé, de savoir accompagner les apprenants, quitte à leur dire « non » lorsqu’ils veulent prendre une direction qui ne correspond pas à leurs projets.

 

J’ai entendu parler de Zahia, votre toute première apprenante à la School Online. Peux-tu me parler un peu d’elle ?

Oui, Zahia est une apprenante qui m’a beaucoup touchée ! (Son portrait) Je l’ai eue un vendredi soir au téléphone pour la renseigner sur la formation « Modélisme ». J’ai très vite compris que c’était une personne créative, autodidacte et qui rêvait de créer sa propre collection de vêtements. J’ai pris le temps de lui expliquer le concept de la School Online, de la guider. Son parcours a été suivi avec succès et beaucoup de plaisir. Je lui ai redonné confiance en elle. Aujourd’hui, elle est en plein essor. C’est un très bel exemple de réussite et d’une rencontre qui s’est faite à un bon timing.

 

En quoi crois-tu pour prendre ton rôle aussi à cœur ?

Je suis une personne investie. Quand je fais quelque chose, je le fais à 100%. Je discute avec beaucoup de personnes qui sont dans des situations pas faciles (couple, santé) mais qui veulent s’en sortir, qui veulent se battre, qui veulent se donner les moyens de réussir. Souvent, ce sont des mamans. On les accompagne durant nos formations, on se doit de les porter pour les aider à croire en elles. Ça les booste ; croire en ses rêves n’a pas de prix. Je crois que tout le monde peut y arriver, il suffit de se donner les moyens de faire le métier qu’on aime vraiment. C’est important d’être heureux dans sa vie pro.

 

Quand tu parles de la School Online, tu cites beaucoup de femmes…

Oui, en effet. Les formations que nous proposons concernent des métiers créatifs qui attirent principalement les femmes. Puis, les femmes s’affirment de plus en plus, en se montrant capables de gérer plein de choses en même temps ; avoir un métier alimentaire, gérer la vie de la maison, se former en étant maman…

Nos apprenants hommes sont surtout sur les métiers techniques (logiciels, par exemple) et on remarque que leur rapport à la formation est plus indépendant. Alors que les femmes recherchent un suivi personnalisé.

 

Un dernier mot ?

Aujourd’hui, ma place au sein de la School Online me correspond parfaitement : j’ai ce côté business que je maîtrise et que j’ai toujours fait, et ce côté créatif avec la confection de nos propres modules de formation. C’est une aventure humaine que j’adore !

Vous souhaitez la contacter ? → alexia@schoolonlineuniversity.com

Propos recueillis par Cécile Strouk

 

Dans la même catégorie